Dans un contexte sanitaire compliqué, l’abstention a atteint un nouveau record lors de ce second tour décidé arbitrairement par le gouvernement. le deuxième enseignement est que la République en marche comme le Rassemblement National sont sanctionnés lors de ce scrutin. Nationalement comme départementalement, nous nous félicitons du progrès enregistré par les forces de gauche et écologistes. Avec la période qui s’annonce, les habitant.es de notre département pourront compter sur de nombreux élu.es de gauche, en particulier sur des élu.es communistes.

La crise sanitaire est un révélateur puissant. Elle prouve, s’il en était besoin, que bien que durement affaibli depuis des années, notre système public de santé incarné par l’hôpital public, ses soignants est d’une utilité vitale pour la population. Il faut donc le renforcer.
Sans protection, sans matériel, les personnels soignants, médicaux et non médicaux des hôpitaux, des EHPAD ont fait face avec responsabilité, compétences et créativité.

Le 28 juin aura lieu le second tour des élections municipales. En Loire-Atlantique, les militants communistes se sont investis partout où ils étaient présents, dans la construction de listes, de projets de progrès pour leur communes. Pour ce second tour, ils seront de nouveau au rendez-vous sur des listes de rassemblement de gauche dans les territoires nantais et nazairiens.

La Journée mondiale de lutte contre l’Homophobie et la Transphobie (IDAHOT), qui fédère le combat contre toutes les formes de haine envers les personnes LGBTI+ (lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, intersexes et autres) devait se dérouler le 17 mai. La crise sanitaire a mis fin à tous les rassemblements.

Il y a quelques jours maintenant le premier ministre annonçait les dates du second tour des élections municipales : elles se dérouleront, si la situation sanitaire le permet, le 28 juin prochain.

Avec  leurs avions cloués aux sols, les compagnies aériennes subissent de plein fouet les effets de la crise du covid-19. La suspension de la majorité des vols n’est pas sans conséquence pour l’industrie aéronautique puisque les commandes et les livraisons d’avions sont reportées.

Nombre d’entre vous, et parfois des journalistes, nous interrogent à juste titre sur l’organisation et la tenue de la Fête de L’Humanité prévue les 11-12-13 septembre prochains au parc Georges-Valbon, La Courneuve-Le Bourget en Seine-Saint-Denis.

A ce jour – et nous en sommes les premiers désolés – nous ne sommes pas en mesure de dire si la Fête pourra se tenir ou pas.

Les fédérations de Loire-Atlantique, Maine et Loire, Mayenne et Sarthe du Parti Communiste Français ont interpellé le préfet de région quant au processus de déconfinement et aux actions ou plutôt aux non actions mises en place par l’Etat pour accompagner le pays vers la reprise.

Le constat des communistes des 4 départements ligériens est implacable : Il y a eu et il y a défaillance de protection des citoyens face au coronavirus, il prennent pour exemple le « contexte de dégradation de notre système public hospitalier. » « Après des années de regroupements, fermetures et restructurations de services hospitaliers, les personnels soignants ont dû gérer la pénurie de matériels, de lits de réanimation, de matériel respiratoire et des conditions inhumaines de travail. »

Vous avez été nombreux a participer à la souscription du 1er mai et à vous procurer le muguet virtuel du PCF.

Grace à votre générosité, c’est un grand MERCI que la fédération de Loire-Atlantique du PCF et vous même envoyez aux personnels mobilisés pendant la crise, une mobilisation quotidienne, crise ou pas !

La terrible crise sanitaire que traverse le pays ne doit pas occulter la célébration du 75ème anniversaire de la capitulation sans condition des armées nazies, le 8 mai prochain, même si le confinement général interdit les manifestations publiques.

Crise du Covid-19. Neuf organisations politiques de Loire-Atlantique parlent d’une voix commune : ils exigent une autre politique pour une protection efficace et pour la santé de la population.

Ces 9 partis et mouvements politiques de gauche et écologistes* ont choisi d’unir leur voix pour « faire entendre les revendications nécessaires afin de protéger la population du virus »

1er mai : Un brin de muguet utile à la démocratie et aux soignants !!!

A l'occasion de la journée internationale des droits des travailleurs, le PCF se mobilise pour défendre les droits des salariés et fait preuve de solidarité envers le personnel hospitalier !

Une souscription sera ouverte le 1er mai et durera jusqu'au 11 mai. C’est le brin de muguet numérique du PCF !

En Loire atlantique 50% des bénéfices de cette souscription seront versés au fond de dotation du CHU de Nantes.

Soyons utiles aux travailleurs et à la santé : https://www.pcf.fr/le_muguet_du_1er_mai

Le Parti Communiste de Saint-Herblain considère déplacées les critiques faites par l’extrême gauche, les verts, et la droite LREM à l’égard de la gestion de la crise Sanitaire, assumée et maîtrisée par le Maire, les Services Municipaux et l’équipe restreinte d’Élu.e.s (dont font partie les Verts).

A ce stade, la situation sanitaire et économique en France, et la gestion faite par l’état, pourrait avant tout être critiquée, plutôt que de critiquer la gestion de celle-ci à la maille Municipale.

La pandémie de coronavirus place notre pays et l’ensemble de l’humanité face à d’immenses défis. A commencer par celui de sauver les vies menacées, de protéger toute la population. Elle révèle aussi une crise de civilisation profonde et les méfaits désastreux de décennies de libéralisme qui ont fragilisé nos services publics et notre industrie, et par conséquence notre capacité d’action face à la crise sanitaire.

La lutte contre le COVID-19 appelle à une mobilisation exceptionnelle immédiate. Elle exige aussi de transformer notre mode de développement, l’utilisation de l’argent et de créer de nouveaux pouvoirs d’intervention pour les travailleurs, afin d’éviter que cette situation ne se répète et de répondre aux immenses défis à relever.

C’est tout le sens des propositions que le Parti communiste français met en débat et dont vous trouverez un résumé dans les pages suivantes.

Pour lire l’ensemble du document et des propositions, c’est par ici.

En Loire-Atlantique comme ailleurs en France, de trop nombreux sites de production non essentiels restent ouverts au détriment de la situation sanitaire. Les communistes, leurs élu.e.s leur parlementaires sont pleinement mobilisés pour protéger les salarié.e.s.
Face à une crise sanitaire sans précédent dans l'histoire récente de notre pays, une part importante de notre population est confinée afin de limiter la propagation rapide du Covid-19. Mais beaucoup de salarié.e.s sont aussi les premiers au front pour répondre aux besoins vitaux de la population.

Pages

Souscrire à Fédération de Loire-Atlantique RSS